Lovys France

Quelles sont les régions où les assurances habitations sont les moins chères ?

Assurance

· 20/05/2024
5/5 - (2 votes)

Les tarifs réglementés de l’assurance habitation sont les mêmes dans tout le territoire, quelle que soit la région. Cependant, les assurances ont tendance à être moins chères en zone rurale qu’en zone urbaine. Les plus grandes villes sont souvent les zones où les logements sont les plus chers. Plus le bien immobilier est cher, plus les assurances sont chères.

On paye le moins cher en Bretagne et au Pays de la Loire

Le prix moyen d’une assurance habitation pour un logement classique en Bretagne et dans le Pays de la Loire est d’environ 200€ par an. Les particuliers doivent cependant être vigilants, car ce sont les régions où le nombre de sinistres est le plus élevé.

Le prix des assurances habitation varie fortement selon la ville de résidence. Ainsi, les habitants de Rennes paient en moyenne 8% de moins que la moyenne nationale, tandis que les habitants de Brest et Nantes paient respectivement 6% et 7% de moins que la moyenne.

L’Île-de-France et la Côte d’Azur, là où on paye le plus cher

Les habitations situées dans les zones les plus prisées et les plus cotées sont également les plus chères. Ainsi, la région parisienne est l’une des zones qui a les assurances habitation les plus onéreuses. La Côte d’Azur, ainsi que les zones en front de mer, sont également des régions où les tarifs d’assurances habitation sont plus élevés.

En moyenne, les maisons et appartements situés dans ces régions ont une assurance habitation quasiment 30% plus chère qu’en moyenne nationale. Les habitants de ces régions paient en moyenne 250€ par an.

Pourquoi les prix des assurances habitations changent en fonction des régions ?

Les prix des assurances habitations varient d’une région à une autre, en fonction de la composition des logements, de la délinquance et de la criminalité, de la présence de risques naturels ou encore de la proximité d’une zone polluée ou d’une zone à risque.

Les territoires à fort risque naturel sont plus exposés aux dommages causés par les catastrophes naturelles. Les sinistres naturels sont donc plus fréquents dans ces régions, ce qui fait monter le prix des primes d’assurances.

Les zones à fort risque industriel, fortement urbanisées ou en périphérie des grandes agglomérations sont plus exposées aux risques d’accidents industriels, industriels ou de pollution. Ces risques sont plus fréquents dans ces régions, ce qui fait également monter le prix des primes d’assurances.

Les zones dites de « concurrence » sont celles où plusieurs assureurs sont présents, permettant ainsi aux assurés de choisir leur assureur. Ces régions sont donc souvent celles où les prix sont les plus attractifs.

Les zones dites de « monopole » sont celles où seule une entreprise d’assurances est présente. Les assurances sont donc souvent plus chères dans ces régions.

Comment sont calculées les primes d’assurance habitation ?

Les assureurs prennent en compte plusieurs critères pour calculer le prix d’une assurance habitation. On a énoncé les éléments qui étaient déjà présents dans le passé, on peut désormais aussi ajouter le montant de la franchise, c’est-à-dire, la somme d’argent que l’assuré est prêt à perdre ou à laisser à l’assureur en cas de sinistre.

La prime d’assurance varie ainsi en fonction de l’endroit où l’habitation se situe, de la nature des risques qui y sont présents, mais aussi en fonction des garanties proposées par l’assureur. C’est donc toujours la comparaison des offres qui permet d’avoir le meilleur rapport qualité/prix.

Les assurances habitation s’attardent également sur les éléments présents dans la maison, en fonction de leur utilité, de leur valeur, de la dangerosité. Les éléments les plus souvent pris en compte sont les appareils électroniques, les meubles, les bijoux, les panneaux solaires, les animaux de compagnie, les véhicules, etc.

Comparer les prix des assurances habitation chaque année

Si les tarifs sont relativement stables d’année en année, les assureurs peuvent proposer des niveaux de garanties différents, des conditions de remboursement plus avantageuses, etc. Il est donc toujours recommandé de comparer les offres d’assurances habitations de chaque assureur chaque année, afin de payer le moins cher possible, tout en prenant en compte les différents services proposés.

Les contrats d’assurance sont soumis à des modifications régulières. Pour que les clients puissent être au courant de ces changements, les compagnies d’assurance communiquent sur les modifications en vigueur et les dates de fin des contrats en cours.

Les nouveaux contrats sont mis en vente au mois de septembre, il appartient donc aux clients d’être attentifs à cette date afin de remettre à jour son contrat.